Je suis cuisinier. Je ne suis pas écrivain.
Si je m’exprime, c’est dans une assiette. Pas sur le papier.

Frédéric Anton.

Le livre de Frédéric ANTON, le Pré CatelanÇa faisait déjà un bout de temps que je lorgnais sur ce livre à chacune de mes visites sur Amazon.fr ANTON, le Pré CatelanLe livre de Frédéric ANTON, le Pré Catelan

Le marketing américain faisant bien les choses, je me retrouvais à chaque fois avec ce livre en proposition d’achat. Seul le prix (75€) m’empêchait de cliquer.
Et puis zut faut savoir se faire plaisir de temps en temps, même si c’est tout les jours! Je craque, je clique, j’attends, la poste, mon paquet, Le Livre, enfin…

Couverture noire parsemée de perles brillantes, lettres dorées, format hors norme, on ouvre, on tourne les premières pages et on tombe sur une magnifique photo portrait de Frédéric Anton, noir et blanc, l’œil sombre. C’est classe. Ce sera la seule photo du chef, ensuite il s’efface et met en avant ses recettes et produits. Ensuite 2 pages du chef : pourquoi ce livre, pourquoi la cuisine, pourquoi la passion. Malgré le tallent internationalement reconnu du bonhomme, tout est en modestie.

Ensuite 5 pages de l’initiatrice de ce livre, Chihiro Masui, le rêve commence. Belles photos pleine page.

Ensuite c’est parti pour 300 pages de pures beautés, recettes classées par familles de produits : les coquillages, les crustacés, les légumes, les poissons, les viandes, les gibiers, les desserts. Dans chaque famille, plusieurs produits, plusieurs recettes. Je me répète, mais les photos sont sublimes, c’est un ouvrage exceptionnel, qui mérite sont prix.

Les recettes sont biens décrites, langage sobre, pas de tralala, efficace : on se sent capable de faire la recette.
J’y ai d’ailleurs retrouvé la recette de la mousse d’oignons nouveaux, crème d’asperges préparée il y a quelques semaines. Étonnement, une partie de la préparation diffère, en fait dans la revue qui présentait la recette il manque toute la partie qui rend la crème d’oignon mousseuse !!!! Ce n’est pas la première fois que j’y relève des erreurs… à près de 10 € le numéro!!!! Grrrr. Enfin ça me donne une occasion de refaire la recette, mais d’après l’auteur, directement.

Alors maintenant attendez vous à avoir quelques recettes de Frédéric Anton en ligne pour la rentrée et à en entendre parler beaucoup puisqu’il sera le chef du jury de l’émission MasterChef de TF1. Pourvu que cette médiatisation ne ternisse pas son image.

Évidemment, même avec un livre aussi beau soit-il, il manque le goût, l’odeur, l’ambiance.
Je viens de faire un tour sur le site du Pré Catelan : va falloir mettre de coté pour passer du papier à l’assiette…mais ça me tente bien.

Une mise en bouche-lecture avec quelques photos. J’ai laissé volontairement ma main pour que vous vous rendiez compte de la taille du livre.

Le livre de Frédéric ANTON, le Pré Catelan

Le livre de Frédéric ANTON, le Pré Catelan

Le livre de Frédéric ANTON, le Pré Catelan

Le livre de Frédéric ANTON, le Pré Catelan

Le livre de Frédéric ANTON, le Pré Catelan

Le livre de Frédéric ANTON, le Pré Catelan

Le livre de Frédéric ANTON, le Pré Catelan

Le livre de Frédéric ANTON, le Pré Catelan

Le livre de Frédéric ANTON, le Pré Catelan

Le livre de Frédéric ANTON, le Pré Catelan

On a l'impression de pouvoir toucher...

Le livre de Frédéric ANTON, le Pré Catelan