En bon passionné de cuisine je regarde activement à peu près tous ce que la télé peut programmer en émission de cuisine !

Le Bamix, un mixeur de chefDans un précédent billet je vous avais parlé de la mandoline japonaise que j’avais remarquée comme étant souvent utilisée par les chefs. J’avais aussi remarqué un autre instrument souvent à porté de main : un mixeur. Pas n’importe quel mixeur, toujours le même, quelque soit le chef !!!
Besoin d’une émulsion, hop, un coup de mixeur. Une petite soupe, hop, un coup de mixeur. Toujours disponible dans un pot avec de l’eau. Ce mixeur c’est le Bamix.

La mandoline fût le cadeau de Noël de 2009, le Bamix est le cadeau de Noël de 2010. Beau cadeau puisque le prix moyen selon les modèles varie de 140 à 220 € !!! Et oui on est loin des 30 € du mixeur de chez Darty, on est aussi très loin en matière de qualité et de solidité.

Parlons design

On aime ou on n’aime pas, mais il faut reconnaître que dans cette version SwissLine vendue avec le support ça aurait pu être plus moche. Le support n’est pas que décoratif, il cache derrière un emplacement pour les accessoires pour tout avoir sous la main.
Il existe en plusieurs couleurs mais quitte à le laisser sur le plan de travail, je l’ai pris en rouge, au moins on sait pourquoi il se voit !!!

Quelques photos :

Le Bamix, un mixeur de chef

 

Le Bamix, un mixeur de chef

Le Bamix, un mixeur de chef

 

Parlons solidité

La forme du Bamix me disait quelque chose, une sorte de déjà vu, des images dans mon subconscient. Pour cause, j’ai joué  il y a environ 30 ans avec le Bamix maternel quand j’avais à peine 10-15 ans !!!!

Le plus fort c’est qu’il est toujours dans un tiroir, chez ma mère, en parfait état de fonctionnement. Pourtant je peux vous assurer qu’à l’époque tout ce qui passait dans mes mains avait une espérance de vie très réduite !!!!

A la prise en main on sent bien que ce n’est pas du plastique qui sonne creux, les assemblages sont précis, ça respire le solide. Le Bamix est construit en suisse et pour durer, pour les pros qui n’ont pas envie d’en changer tous les mois et pour les particuliers qui aiment garder leurs outils pendant de longues années.

Tout cela permet à Bamix de garantir à vie les moteurs et les pièces des Bamix (hors accessoires). Le prix me semble largement justifié.

Parlons efficacité

Donc un mixeur ça mixe mais celui là en plus émulsionne, pile, broie… grâce à 4 « accessoires » interchangeables.
Voilà une différence de plus par rapport au matériel grand public : le couteau, la partie tournante qui mixe, est changeable et non fixée à demeure. Quand c’est usé, on change, et le prix est raisonnable (9€). Sur un mixeur grand public quand les lames du couteau s’émoussent on n’a plus qu’à changer de mixeur !!!

Le Bamix, un mixeur de chefDonc 4 accessoires pour 4 fonctions

- le couteau étoile : c’est le costaud de l’équipe, il hache, émince et réduit en purée à peu prêt tout !! Même les fruits surgelés pour faire des glaces minutes. Il est aussi efficace pour mélanger la pâte à crêpe, les préparations pour gâteaux
- le disque fouet : il fouette, bat les blancs en neige et monte la crème
- le mélangeur : il est parfait pour les émulsions, là où on a besoin d’aérer la préparation, d’avoir une belle mousse
- le couteau : il hache, tout simplement.

Autre point important : la facilité de nettoyage. Comme le Bamix n’a pas de « carter » de protection autour de la lame il est facile à nettoyer, surtout que cette lame se retire facilement. Un coup sous le robinet d’eau chaude et c’est fait.

Et en plus il fait tous cela sans faire plus de bruit que cela, je le trouve même silencieux, aucun problème pour tenir une conversation pendant que l’on mixe sans être obligé de hurler !!!

Le Bamix, un mixeur de chefEn version Swissline (celle de cet article) il est livré avec un bol équipé d’un couteau appelé le processeur. Cet accessoire permet de hacher ou concasser des ingrédients comme :  légumes secs, fromage à pâte dure, chocolat, sucre en poudre, épices (cannelle, vanille, chili, noix de muscade…), café, pain sec pour la panure, champignons séchés, toutes les sortes de noix, cacahuètes pour la préparation du beurre de cacahuètes, diverses céréales et graines.
Pour les ingrédients humides il peut réduire de petites quantités de nourriture en purée (par exemple: nourriture pour bébés), hacher ail, oignon, noix de coco, légumes, raifort, herbes aromatiques, viande, poisson, œufs durs…

Démonstrations en vidéos

Une des utilisations du Bamix c’est la confection d’émulsions. Et là le Bamix est champion :

Une autre utilisation : monter les blancs en neige.

Monter une crème fouettée en 1 minute.

Une utilisation beaucoup plus classique : mixer une soupe.

La version Swissline est livrée avec un accessoire : le processeur.



Le Bamix, un mixeur de chef