Vous avez du remarquer que depuis quelques années le rayon cuisine chez votre marchand de journaux a pris une place de plus en plus importante avec une nouvelle revue pratiquement chaque mois.

Yannick Alléno   YAM, le magazine des chefs

Couverture du N°1 de YAM

Dans ces nouveautés il y a le pire comme le meilleur, souvent le pire avec des titres qui essayent de surfer sur la vague « cuisine »,  des contenus mal rédigés, des photos à peine recadrées que l’on dirait toutes droits sorties d’un blog et pas des meilleurs !!!! Et en plus il faut payer !!!!
Mais au milieu de tout cela il y a quelques perles, des magazines que l’on sent faits pour durer, pour plaire au lecteur, au cuisinier-lecteur.
Combien y en a-t-il?? Je dirais  5, pas plus. Donc quand sort une nouveauté de qualité ça fait toujours plaisir.
Dans la catégorie « haut de gamme » il y n’y avait que le Thuriès dans lequel je puise d’ailleurs souvent des recettes. Voici maintenant un petit nouveau concocté par Yannick Alléno le chef triplement étoilés du Meurice : YAM, le magazine des chefs.

Dissection du premier numéro

Belle couverture sobre, mise en page travaillée, très belles photos, format pratique pour le mettre en cuisine sur le plan de travail, 138 pages et seulement 10 pages de publicité… pour 9,50 €.  Oublions pour l’instant le prix pour parler du contenu.

A tout seigneur, tout honneur, ce premier numéro présente pas moins de 45 recettes du chef Alléno divisées en 2 parties : Grande Table et Simple Table.
Donc deux ambiances, la Grande Table avec des produits « nobles » pas pour toutes les bourses et tous les jours en 30 recettes et la Simple Table, plus accessible mais toujours aussi originale et plaisante en 15 recettes.

Quelques exemples de recettes pour se faire une idée:

Yannick Alléno   YAM, le magazine des chefs

Sucettes de hareng fumé, mousse légère de betterave


Grande Table
- Tarte fine de Saint-Jacques aux grains de caviar
- Tartare de bar, Yuzu en gelée
- Filets de sole, tofu de crevettes, corail d’oursin
- Volailles et homard en 4 services
- Fuseau croustillants au chocolat lacté, copeaux de truffe noire

Simple Table
- Cannelloni d’épinards à la ricotta, artichauts fondants à la crème de parmesan
- Pommes de terre et anguille fumée à l’écume de betterave
- Ravioles de langoustines à l’embeurrée de chou vert aux truffes
- Cabillaud à la vapeur, duxelles de gros champignons de Paris, cappuccino de moules au safran
- Pigeon cuisiné en cocotte, fondue de salsifis aux côtes de salade

J’ai déjà repéré quelques recettes pour tester la réalisation et voir si les indications données sont justes et suffisantes. Affaire à suivre ….

Ce nouveau magazine présente aussi des points produits avec 2-3 pages sur l’ail noir d’Aomori et un artisan boulanger, entre autres.
Dans ce premier numéro est abordée la cuisson sous vide sous la forme d’une fiche technique mais cela se résume à quelques photos avec leurs légendes sur la cuisson des légumes et de la viande. L’idée de la fiche technique qui se découpe et se plie est bonne mais je reste sur ma faim coté explication du pourquoi du comment de la cuisson sous vide.  Les avantages, inconvénients, contraintes, j’aurais voulu en savoir plus. A voir dans les prochains numéros.

Quelques questions posées à la rédaction du magazine pour les futurs numéros :

Gaëtan le gourmand :  il y aura-t-il toujours deux parties, Simple Table et Grande Table ?
YAM : le principe de deux parties Grande Table (la table gastronomique par excellence) et Simple Table (une cuisine plus accessible) sera effectivement présent aux prochains numéros. S’agissant d’un concept propre au chef Yannick Alléno, vous le trouverez également sur son site internet www.yannick-alleno.fr.

Gaëtan le gourmand :  Il y aura-t-il qu’un seul chef par numéro ?
YAM : les recettes mises en avant seront essentiellement celles de Yannick Alléno, mais d’autres chefs seront mis en avant par la suite au sein de nouvelles rubriques.

Le prix

Revenons sur le prix. Je suis certains que vous avez du tiquer sur les 9,50 €, c’est à quelques centimes près le prix du principal concurrent.
Cependant une fois en main on peut dire que le prix est en phase avec la qualité du magazine. Photographies soignées, mise en page propre, quand même 130 pages, que 10 pages de publicité, et plus de quarante recettes.
Une comparaison : un des livres de Yannick Alléno  » Alléno 101 créations » coûte 75 € pour 375 pages. Certes le format n’est pas le même, le papier est plus épais mais si votre plaisir c’est de découvrir des recettes, rêver de les préparer, vous donner des idées, bref vous faire plaisir 9,50 € c’est finalement un bon prix.
Il est en plus possible de réduire ce prix en s’abonnant par prélèvement automatique. Le prix passe alors à 6,50 € le numéro et là ça devient vraiment un très bon rapport qualité/prix.

Pour finir un petit mot sur Yannick Alléno

Yannick Alléno   YAM, le magazine des chefs

©Jeff Nalin

Yannick Alléno est né à Puteaux dans les Hauts de Seine dans une famille de bistrotiers.
Une formation en Lycée hôtelier en 1984 puis apprenti en pâtisserie en 1986 à l’Hôtel Lutecia, un bon début dans un bon établissement et ce n’est que le commencement puisqu’il fréquentera le Royal Monceau, l’Hôtel Meurice (premier passage), le Drouant, l’Hôtel Scribe, …. que de belles maisons.

En 2003, c’est la prise de commande du restaurant de l’Hôtel Meurice, dans la foulée une deuxième étoile en 2004 et il ne faudra pas attendre longtemps pour la troisième étoile en 2007.

Il dirige aussi les cuisines d’un établissement de prestige à Courchevel, Le Cheval Blanc avec 2 étoiles au Michelin.

PS: cet article n’est pas un publi-reportage, j’ai acheté mon numéro en kiosque !

Les ouvrages de Yannick Alléno pour votre bibliothèque et votre ventre !!!

Yannick Alléno   YAM, le magazine des chefs