Enjoy A Luxury Experience
Primis hac auctor curabitur consequat sociosqu massa rutrum nascetur condimentum interdum ex.
Discover More
Make Your Stay Memorable
Primis hac auctor curabitur consequat sociosqu massa rutrum nascetur condimentum interdum ex.
Discover More
Fully enjoy your stay with us
Primis hac auctor curabitur consequat sociosqu massa rutrum nascetur condimentum interdum ex.
Discover More
Previous
Next

L’ostéopathie viscérale provoque-t-elle la diarrhée ?

L’ostéopathie viscérale désigne un ensemble de techniques réalisées sur les viscères d’une personne dans le but d’obtenir une meilleure fonction des organes. Cela implique les intestins, les poumons, le foie, la typhoïde, le côlon, l’utérus et autres. Cette pratique présente donc un impact positif sur non seulement la digestion, mais aussi les troubles hormonaux, respiratoires et gynécologiques. Bon nombre de patients affirment souffrir de certains troubles digestifs après une intervention ostéopathique. Découvrez dans cet article le lien entre l’ostéopathie viscérale et la diarrhée.

En quoi consiste l’ostéopathie viscérale ?

L’ostéopathie viscérale se présente davantage comme un ensemble de techniques viscérales pensées dans le cadre de la thérapie manuelle des différents organes. Il y a des milliers d’années, les guérisseurs employaient une médecine ayant un impact sur les viscères. L’ostéopathie viscérale suit ce principe. 

Les viscères sont principalement les organes situés dans les cavités abdominales, thoraciques et pelviennes. Il s’agit entre autres du cœur, de l’estomac, des intestins, du foie, de la vessie, des reins, etc. L’ostéopathie viscérale estime que ces organes peuvent accumuler des tensions et présenter des restrictions dans leur mouvement et leurs diverses interactions avec les différents tissus qui les enveloppent. Ceux-ci peuvent se retrouver irrités, gênés ou coincés. Le système digestif se révèle être un muscle qui peut subir des troubles musculaires au même titre que les autres dans le corps.

L’ostéopathie viscérale vise à pratiquer certaines techniques sur les viscères afin de combattre tous les maux dont les organes font face et favoriser le bien-être. Des tensions sur un viscère peuvent par exemple engendrer une douleur sur la colonne vertébrale. Des douleurs lombaires peuvent être la conséquence d’une constipation qui, elle-même, peut être provoquée par un manque de mobilité de la colonne vertébrale. Plusieurs symptômes peuvent donc vous amener à pratiquer l’ostéopathie viscérale.

Diarrhée après ostéopathie viscérale

Quels sont les effets secondaires après une ostéopathie viscérale ?

La séance d’ostéopathie viscérale implique que le praticien applique des techniques spécifiques sur les viscères en vue d’obtenir un meilleur fonctionnement des organes. Lorsque le patient se redresse, il peut ressentir la sensation de tête qui tourne. Celle-ci passe généralement très vite. Le patient ressentira également quelques effets secondaires qui constituent la réaction des organes aux différents exercices dont ils ont fait l’objet. Il s’agit entre autres de :

  • La fatigue ;
  • Divers troubles ;
  • Courbatures ;
  • Rougeurs ;
  • Etc.

En ce qui concerne les troubles, le patient peut manifester des symptômes durant le temps de réadaptation après l’ostéopathie viscérale. En plus de souffrir de maux de tête, il peut présenter des troubles viscéraux tels que la constipation, les nausées, les ballonnements et même la diarrhée. Il n’est donc pas rare que le patient souffre de diarrhée après une ostéopathie viscérale. Ces effets secondaires sont fréquemment de courte durée et sont très différents des symptômes qui ont amené le patient à pratiquer l’ostéopathie viscérale.

Quels conseils pour soulager ces effets secondaires après une ostéopathie viscérale ?  

Après la séance d’ostéopathie viscérale, il n’est pas conseillé de pratiquer une activité physique dans les prochaines 48 heures. Le patient doit se reposer afin de limiter les sensations de courbatures et de douleurs qui peuvent survenir après la séance. L’ostéopathe recommandera également de bien s’hydrater durant la phase de réadaptation dans le but de réduire les douleurs, les courbatures et la sensation de fatigue. Après l’ostéopathie viscérale, une bonne hydratation est requise pour traiter les troubles digestifs, urinaires ainsi que les migraines et les douleurs lombaires

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents

Archive La table des Chefs

Catégories