Enjoy A Luxury Experience
Primis hac auctor curabitur consequat sociosqu massa rutrum nascetur condimentum interdum ex.
Discover More
Make Your Stay Memorable
Primis hac auctor curabitur consequat sociosqu massa rutrum nascetur condimentum interdum ex.
Discover More
Fully enjoy your stay with us
Primis hac auctor curabitur consequat sociosqu massa rutrum nascetur condimentum interdum ex.
Discover More
Previous
Next

La hernie discale est-elle liée aux troubles intestinaux ?

La rupture ou la déchirure d’un disque intervertébral entraîne la sortie de la partie interne de sa capsule et la compression des nerfs aux alentours. C’est ainsi qu’une personne présente un cas de hernie discale. Celle-ci manifestera alors des symptômes plus ou moins douloureux dans différents endroits tels que le bras, l’épaule, la jambe ou le bas du dos. Il arrive que certains patients atteints de cette maladie présentent des troubles intestinaux. Quel est le lien entre ces deux conditions ? Découvrez dans cet article si la hernie discale est liée aux troubles intestinaux.

Qu’est-ce que la hernie discale ?

Une hernie discale est une affection lorsqu’un disque vertébral engendre la compression d’un nerf. En effet, la colonne vertébrale se compose de plusieurs vertèbres séparées par des disques intervertébraux. Bien que souples, ils sont résistants et soutiennent les mouvements des vertèbres. Les disques sont responsables de la souplesse de la colonne et de l’amortissement des chocs entre chaque vertèbre. Ils possèdent chacun un cœur pulpeux entièrement recouvert d’une enveloppe fibreuse.

À la suite d’une blessure ou d’une fragilisation, cette enveloppe peut se rompre ou se déchirer. La partie interne du disque va alors sortir à travers la fissure et constituer une hernie. Cette dernière peut irriter ou comprimer les nerfs à proximité, ou encore faire pression sur eux. C’est la manifestation des symptômes et des douleurs qui désigne la hernie discale.  

Qu’est-ce que les troubles intestinaux ?

Les troubles intestinaux ou troubles digestifs sont des dysfonctionnements relatifs au système digestif d’une personne. Ces troubles affectent le bon fonctionnement des intestins et entraînent des situations d’inconfort assez désagréables. En effet, bien que sans gravité, ils peuvent créer une gêne importante. Les troubles intestinaux sont généralement engendrés par des pathologies telles que la maladie de Crohn, le syndrome du côlon irritable, la maladie cœliaque, la diverticulose, une tumeur, etc.

Quels sont les symptômes d’une hernie discale et des troubles intestinaux ?

La hernie discale est un problème de santé qui peut entraîner des douleurs au niveau du dos du patient. Elle peut aussi engendrer des douleurs au niveau de la nuque et des irradiations dans les bras. En fonction de la gravité, le patient peut ressentir aussi des picotements, des engourdissements, des irradiations dans la jambe, une sensation de brûlure et la faiblesse.

En ce qui concerne les troubles intestinaux, le patient peut présenter des symptômes tels que :

  • La constipation ;
  • La nausée ;
  • L’émission de gaz et de selles ;
  • La douleur à l’estomac ;
  • Les brûlures d’estomac ;
  • La diarrhée ;
  • Les ballonnements ;
  • Etc.

S’il devait y avoir un lien entre la hernie discale et les troubles intestinaux, alors les symptômes provoqués par les troubles intestinaux devraient aussi provenir de la colonne. Ils devront également s’accompagner de douleurs au dos. Cela serait d’autant plus vrai si les symptômes peuvent être aggravés par certains mouvements et soulagés par le repos. Aussi faut-il notifier que les douleurs au dos font partie des symptômes de côlon irritable. Des troubles intestinaux peuvent donc faire penser à une hernie discale.

Quelques études scientifiques

Dans le cadre d’une étude, plusieurs patients souffrant de douleurs abdominales ont été diagnostiqués d’un syndrome du côlon irritable. Grâce à une IRM dorsale, il a été découvert que 18 sur 27 des patients présentaient une hernie discale, soit 67 %.

Ainsi, la hernie discale pourrait engendrer des douleurs abdominales chez bon nombre de patients non diagnostiqués ou diagnostiqués d’un syndrome du côlon irritable. Des patients souffrant de hernie discale peuvent de ce fait ressentir des symptômes de troubles intestinaux.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents

Archive La table des Chefs

Catégories